Communiqué N° 915

26/09/2018 : Résultats semestriels 2018


[version pdf du communiqué]

Résultats semestriels 2018
- Très forte croissance de l’activité Energie
- Performance opérationnelle marquée par la hausse importante des prix du marché de l’électricité
- Poursuite des efforts commerciaux en vue de l’atteinte rapide de la taille critique
- Confirmation de l’ambition 2018 : environ 50 000 abonnés à Mint Energie


Montpellier, le 30 juillet 2018 Budget Telecom (FR0004172450 – ALBUD) publie ce jour ses résultats semestriels 2018 (1).



L’activité de la société Budget Telecom au cours de la première partie de l’exercice 2018 ressort en forte hausse à 11,5 M€ contre 3,8 M€ au 30 juin 2017 avec le succès de son offre d’électricité verte « Mint Energie ». Désormais principale activité de Budget Telecom 15 mois seulement après son lancement, le profil opérationnel financier de la société évolue rapidement avec la montée en puissance de cette activité et le recul anticipé de la téléphonie. Dans un contexte de forte hausse des prix de l’électricité sur le marché spot (+25% en moyenne entre le S1 2017 et le S1 2018) et avec un parc clients « Energie » en phase de constitution, la société affiche un repli mesuré de sa marge brute. Afin de bénéficier de meilleures conditions de négociations tarifaires et renforcer l’attractivité de son offre, Budget Telecom poursuivra les efforts commerciaux destinés à accélérer l’acquisition de clients.

Services Télécoms : Evolution conforme au plan de marche

Le chiffre d’affaires des activités Télécom BtoC s’élève à 2,8 M€ contre 3,5 M€ au terme des six premiers mois de l’exercice 2017. Cette baisse d’activité concerne tant le mobile que les activités filaires. Sur cette activité le Groupe reste attentif à l’évolution de ses performances en menant des actions commerciales opportunistes permettant de limiter l’érosion du parc clients sur les segments les plus contributifs en termes de marge.

Mint Energie : confirmation de la bonne dynamique d’acquisition clients

Sur le pôle Energies, le chiffre d’affaires du 1er semestre 2018 s’élève à 8,7 M€ (2) contre 0,3 M€ en juin 2017. Aujourd’hui, dans un contexte de forte hausse des prix de l’énergie et sur un marché résidentiel qui se structure avec l’arrivée d’acteurs de la distribution généraliste, l’acquisition de nouveaux clients est prioritaire pour Budget Telecom afin d’atteindre rapidement une taille critique. Au cours du semestre, la dynamique d’acquisition a été très satisfaisante pour le Groupe qui a dépassé le cap des 30 000 abonnés. L’extension du parc clients a été principalement réalisée par acquisition directe en profitant du lancement de la campagne commerciale (TV, Web et affichage) au second trimestre.

Une rentabilité opérationnelle impactée par la hausse des prix de l’énergie et par les efforts commerciaux

La marge brute globale du Groupe s’élève à 1,3 M€ (hors offres promotionnelles) soit 14% du chiffre d’affaires (2) de la Société contre 37% au 30 juin 2017, soit 3 mois après le lancement de l’offre « Mint Energie » en avril 2017. Cette évolution s’explique par :
• Un taux de marge structurellement plus bas dans l’énergie que dans l’activité Télécoms, même si à termes le revenu par utilisateur beaucoup plus élevé que dans la téléphonie devrait permettre de compenser la réduction en valeur relative de la marge brute ;
• Des efforts de prix volontaires dans le cadre notamment d’appels d’offre pour des achats groupés d’électricité qui ont accéléré l’acquisition clients pour un impact de 0,3 M€ sur la marge brute ;
• Par la forte hausse des prix de l’énergie ;
• Au-delà de la marge brute, l’Excédent brut d’exploitation ressort à -0,5 M€ contre 0,49 M€ au 1er semestre 2017. Cette évolution s’explique par des investissements marketing de plus de 0,6 M€ (partenariats commerciaux, TV, Web et affichage).

Au regard de ces évolutions et malgré la bonne maîtrise de la structure de charges, le résultat d’exploitation s’élève à -0,7 M€.

Après prise en compte du résultat financier et de l’imposition, le résultat net de la Société est de - 0,7 M€ contre 0,4 M€ au 1er semestre 2017.

Situation de trésorerie maîtrisée

Les fonds propres du Groupe, intégrant la conversion des ORNANE sont en hausse à 2,7 M€ contre 2 M€ à période comparable. Avec des revenus perçus avant le paiement de l’électricité acheté auprès des producteurs, le besoin en fonds de roulement de la société est structurellement négatif sur l’activité énergie. La trésorerie au 30 juin 2018 s'élève à 5 M€ et la trésorerie nette d’endettement à 1,9 M€ ce qui traduit une situation financière maîtrisée. 1,1 M€ supplémentaires restent encore mobilisables par la Société au travers de la conversion des 111 ORNANE encore en circulation. Au 23 août 2018, la conversion de ces ORNANE ont donné lieu à la création de 739 472 actions nouvelles (un tableau récapitulatif est disponible sur le site, rubrique "documents financiers" www.budget-telecom.com/Pages/Societe/doc_financiers.aspx).

Confirmation de l’ambition 2018 : environ 50 000 abonnés à Mint Energie

Les efforts commerciaux devraient permettre de continuer l’acquisition de clients par les 3 canaux différents :
1. Référencement naturel où la notoriété de l’offre permet d’attirer de nouveaux clients. A cet égard, l’excellente image dont jouit Mint Energie est un facteur important de conversion ;
2. Acquisition par le biais de nouveaux appels d’offres ciblés pour des achats groupés auprès de clients professionnels (bailleurs sociaux, association de consommateurs, etc) en privilégiant toutefois la contribution prévue,
3. Enfin par le biais de la campagne mise en œuvre à destination des particuliers, clients acquis en direct et à plus forte marge.

Au regard des 30 000 clients déjà acquis, du bon positionnement de l’offre du Groupe, Budget Telecom réaffirme avec confiance son ambition d’atteindre environ 50 000 abonnés à fin 2018.

Afin de limiter l’impact de la hausse des tarifs de l’électricité sur les comptes du second semestre, Budget Telecom a décidé de mettre en place un système de couverture lui permettant de sécuriser le tarif d’achat de 70% de son approvisionnement des prochains mois.

(1) Chiffres n’ayant pas fait l’objet d’une revue semestrielle de la part des commissaires aux comptes

(2) Le chiffre d’affaires du pôle Energies intègre 2,3 M€ d’impôts et taxes que Budget Telecom collecte légalement pour le compte de tiers. Il est constitué principalement par les taxes douanières TICFE (Taxe Intérieure sur la Consommation Finale d’Electricité) et TICGN (Taxe Intérieure sur la Consommation Finale de Gaz Naturel) et par la Taxe sur la Consommation Finale d’Electricité (TCFE), instaurée par la loi Nome au 1er janvier 2011 qui a remplacé les Taxes Locales. Ces taxes sont facturées au client final mais le redevable est le fournisseur d’énergie. Dès lors, comme pour toute entreprise du secteur, il convient de faire apparaître comptablement ces taxes en chiffre d’affaires et en impôts et taxes.


Prochain rendez-vous
Chiffre d’affaires annuel 2018 : 31 janvier 2019 après bourse

Contact :
Actifin communication financière
01 56 88 11 11

Investisseurs : Benjamin Lehari
blehari @ actifin.fr

Presse : Isabelle Dray
Idray @ actifin.fr


Budget Telecom
Coté sur Euronext Growth
ISIN : FR0004172450 – Code mnémonique : ALBUD
www.budget-telecom.com

Pour télécharger ce communiqué de presse au format Adobe PDF : cliquez ici